Les séances de psychanalyse active

Les séances de psychanalyse active se déroulent en face à face. Toutefois, le divan peut vous être proposé, et utilisé avec votre accord.

Le psychanalyste ne reste pas en silence, en retrait, mais, au contraire, il intervient pour amplifier vos émotions, votre questionnement, et vos associations d’idées. Il aide à activer votre mémoire et votre inconscient pour laisser venir les éléments refoulés, étouffés ou ignorés.

Pour débloquer certaines situations, il peut vous proposer de représenter la problématique à l’aide du théâtre thérapeutique (cf psychodrame dans l’onglet sur le site.)

L’interaction entre vous et le psychanalyste est au cœur du dispositif. Le psychanalyste ne donne pas de conseils, n’est pas normatif, et n’intervient pas uniquement pour livrer une interprétation. Il est partie prenante d’une recherche à deux. Il facilite l’exploration.

L’interaction est au service de  « l’activation » c’est-à-dire ce processus de retour à la conscience de sensations anciennes, de conflits intériorisés, et des images oubliées.

Lors de la 1ère séance, les éléments de la problématique sont exposés puis le psychanalyste présente, à son tour,  le cadre du travail.

Les commentaires sont clos.