Le psychodrame en groupe

Le psychodrame en groupe permet à une personne de représenter une situation personnelle importante pour elle, en invitant d’autres membres du groupe à la rejoindre pour jouer les rôles complémentaires.

Après une discussion collective, une personne (le protagoniste) met en scène la situation qu’elle veut explorer : elle compose le « décor », place les personnages et définit les rôles.

La technique du « changement de rôle » est au coeur du psychodrame. Elle permet au protagoniste d’explorer, de l’intérieur, les « éléments » qui habitent sa mémoire, son corps, son dialogue intérieur. Il les fait parler, engage une discussion avec eux, les laisse s’exprimer et leur pose des questions. Ces « éléments» peuvent prendre différentes formes : des humains (un père, un collègue, un passant, etc.), des êtres vivants (animaux, végétaux, etc.), des objets (la table de la cuisine, une rivière, un vêtement, etc.), ou des émotions (la colère, la peur, la tristesse, etc.), voire des abstractions (l’entre-deux, l’envie, le découragement, etc.)

Le psychodrame est très efficace car l’inconscient s’y dévoile par l’action :  l’utilisation de l’espace, l’exploration des rôles, et la spontanéité des interactions. Les situations sont jouées en improvisant, en laissant émerger l’inattendu, le non-maitrisé.

Les commentaires sont clos.