Les questions fréquentes

« Je n’ai jamais fait de théâtre, puis-je faire du psychodrame ? » Oui, il ne s’agit pas d’un travail de comédien mais plutôt d’un travail spontané à partir de votre ressenti. Vous entrez dans des personnages qui sont les vôtres, que vous connaissez déjà et que vous allez mieux connaître.

« Je ne suis pas créatif, le psychodrame est-il pour moi ? » Oui, il n’y a rien à inventer. Quelques indications pour le réalisme de la scène, puis les mots et les actions arrivent sans que l’on cherche à les inventer. C’est un exercice spontané.

« Le psychodrame est-il efficace ? » Oui, car la lecture du corps, l’utilisation de l’espace et les mots prononcés favorisent de nouvelles prises de conscience. Les changements de rôles aussi élargissent les possibilités. Parfois, une scène peut être jouée avec un « surplus de réalité » c’est-à-dire comme vous auriez souhaité la vivre. Là encore, de nouvelles perspectives s’ouvrent.

« Mes problèmes m’appartiennent, un groupe peut-il se sentir touché par ce que je vis ? » Oui, même si les situations sont toutes différentes, elles reprennent des instants, des relations ou des émotions que les autres ont vécus dans leur histoire. Votre histoire fait vibrer les leurs.

Les commentaires sont clos.